Oh là là! de chez Théodor

Oh là là!!! C’est le cri d’émerveillement que j’ai poussé en découvrant ce thé dans la box Envouthé de février. On nous promet un thé noir aux notes de vin chaud et d’épices dans lequel on trouve de jolies anis étoilées. 

Voici la description de notre insolent parisien préféré: «  »10 ans déjà ? mais c’est drôle.. je ne l’ai pas vu grandir!
Comment est-ce possible ? je ne vous crois pas,  10 ans !!!… que le temps passe!
Nous allons fêter cela mais pas d’imprudence, s’il vous plaît, soyons sérieux. J’ai justement un petit thé pour l’occasion, aux notes de vin chaud et d’épices, vous m’en direz des nouvelles. Si, je vous assure, c’est surprenant et parfait pour s’ennivrer de plaisir et puis.. à quand justement notre prochain week-end à Gstaad ? »

oh-la-la-

 

Ce thé est beau et sent très bon. Je ne peux ni vous dire ce qu’il sent ni son goût. Il a un goût particulier, épicée et frais en fin de gorgée. Ce thé me plaît, me donne envie de me plonger sous la couette avec un bon livre pendant qu’il pleut dehors. C’est un délicieux thé d’hiver que j’aurais voulu découvrir durant la période de Noël. C’est un thé délicat malgré les épices, tout en douceur… A boire durant les longues soirées d’hiver. 

L’avez-vous apprécié? 

Mélange du cap de chez Palais des thés

Faisons une pause gourmande en Afrique avec ce rooïbos du Palais des thés. C’est son nom qui m’a d’abord attirée « Mélange du Cap », ensuite, ses arômes cacaotées. Le Palais des thés nous promet un voyage à travers ce rooïbos aux éclats de cacao et gousses de vanille.

915_melange-du-cap-rooibos_1

A l’ouverture de la boîte, une odeur de cacao nous submerge. Après infusion, une délicate odeur de vanille et de chocolat embaume la pièce. Après une gorgée, j’en deviendrais presque accro tellement c’est bon. Le chocolat et la vanille se mêlent à merveille. Ce mélange est sucré et très gourmand. Je le conseillerais aux gourmands et aux passionnés de chocolat. Accompagné avec des cookies, ce rooïbos est un réel plaisir. 

Des rooïbos gourmands à me conseiller? N’hésitez pas! 

Oolong pêche blanche de chez Lupicia

Je plonge dans l’univers du Oolong avec cette découverte. Je découvre à la fois un thé mais aussi une maison: Lupicia. C’est une maison que je connais depuis peu. Je n’ai donc pas encore eu l’occasion d’y faire quelques achats. 

En ouvrant le sachet (offert par Alain dont l’avis est ici),  je découvre de longues feuilles agrémentées de pétales de roses.

oolong pêche blanche

C’est un bel oolong. Après une infusion à 90°C pendant 5 minutes, je découvre une jolie liqueur aux tons dorés. L’odeur particulière du oolong est présente mais pas exclusive, on sent aussi l’odeur de la pêche. Au goût, on a d’abord le oolong puis la pêche qui reste en bouche pour mon plus grand plaisir. C’est un oolong parfaitement équilibré entre le thé et l’aromatisation qui reste légère. J’ai beaucoup aimé ce thé que je conseille à ceux qui aiment les mélanges à l’aromatisation peu prononcée. A déguster à tout moment de la journée! 

Pompon de chez Comptoirs français du thé

Mon amour pour le thé noir ne s’est pas envolé la preuve avec ce thé de la maison Comptoir français du thé que je suis ravie de vous présenter. Il s’agit d’un thé noir à l’ananas, mangue et melon. Trois fruits que j’aime profondément, alors un thé qui les réunit ne peut que me plaire, non?! Dans le sachet, on voit de petits cubes de fruits, c’est très beau. 

the-pompon

Passons à la dégustation. C’est un thé à l’aromatisation bien présente mais légère. C’est très plaisant pour le matin ou pour un petit goûter léger. On sent d’abord la mangue et l’ananas qui laissent leur place au melon. C’est très subtile et délicieux. C’est un thé qui fait partie de mes coups de cœur. Je le conseille accompagné de quelques fruits pour une pause gourmande et légère… 

Trois Pu Erh: Théodor/ Palais des thés/ La Vie Claire

Aujourd’hui je me lance dans une dégustation-découverte de 3 Pu Erh de maisons différentes. Le Pu Erh est aussi appelé « thé sombre ».

Après une infusion à 95°C pendant 4 minutes voici mes sensations vis-à-vis de ces trois Pu Erh. Il faut savoir que c’est la première fois que j’en déguste, mon intérêt pour les thés natures grandit. 

Terre de Chine de chez Théodor: 

Voici la description de la maison: « Vous ne me croiriez jamais, si je vous dis que mon passe-temps favori, c’est les petits week-ends à la campagne…Aller à la rencontre des « locaux », écouter ce petit accent « terreux », revoir la mode d’il y a 10 ans, faire le tour de ces « trous » perdus… et les balades en forêt… Ah, que c’est agréable de ramasser les cèpes et les bolets, d’être en harmonie avec la nature, sentir les sous-bois… Ce thé, est un peu le résumé de tout cela à la fois. »

pu-erh-terre-de-chine

L’odeur de « sous-bois » est une expression qui revient souvent quand on parle de Pu Erh. En effet, à l’odeur on a un thé très terreux. Au goût, on a quelque chose de très doux, de goûteux, l’arrière-goût que je suis incapable d’identifié est bon. Il n’est pas très fort, c’est appréciable. Pour une première découverte, ce thé me ravie. 

Pu Erh Impérial de chez Palais des thés:

Description donnée par le Palais des thés: « Très fine cueillette, avec beaucoup de bourgeons d’un type de thé de Chine très particulier. Son parfum puissant rappelle la terre humide et l’écorce. Son nom signifie « fond de pantalon ». Une légende chinoise raconte que les cueilleuses conservaient pour elles-mêmes les meilleures feuilles qu’elles cachaient discrètement dans leurs poches, avant de les rapporter chez elles. 

Le Pu Erh est réputé dans la pharmacopée chinoise pour ses qualités médicinales. Il est censé faire baisser le taux de cholestérol et dissoudre les graisses, aider à la digestion, aider à la circulation du sang et dissiper les effets de l’alcool. C’est un thé qui se bonifie en vieillissant, grâce à la fermentation spécifique subie par les tanins.

Couleur : marron avec des reflets noirs. 
Texture en bouche : très souple, veloutée et onctueuse. 
Arômes : sous-bois, champignon, minéral, bois humide, terre humide. 
Longueur en bouche :  notes boisées-réglissées. Très souple et harmonieux. Des notes franches avec une texture très souple. »

215_pu-er-imperial_1

Deuxième Pu Erh à tester. L’odeur me semble moins forte que celle du Pu Erh de chez Théodor. Au goût, il m’enthousiasme moins. Il a beaucoup moins de goût alors qu’il est censé être de meilleure qualité. Il est très (trop?) léger. On retrouve ce goût boisé mais je le trouve moins brut que Terre de Chine de chez Théodor. Cependant, je pense qu’il est bon de le déguster lorsque l’on veut apprivoiser le Pu Erh.

Pu Erh de chez La Vie Claire: 

Je trouve les feuilles beaucoup plus grandes. Il faut savoir qu’il s’agit d’un Pu Erh bio. 

Pu erh

 

Alors pour celui-ci, dès la première gorgée je suis restée perplexe. Pourquoi? Et bien car il est très différent des deux autres. Il est moins fort que celui de chez Théodor mais il reste beaucoup plus longtemps en bouche que celui du Palais des thés. D’autre part, il a un goût plus étonnant. C’est un Pu Erh très agréable qui se laisse déguster avec plaisir. 

Si je devais établir une liste de préférence, je mettrais en numéro 1: Théodor, puis, La Vie Claire et enfin Le Palais des thés. Ce ne sont que des préférences personnelles, j’ai pris plus de plaisir à déguster Terre de Chine qui a vraiment un goût particulier. 

Pour être honnête, j’étais persuadée que je n’aimerais pas le Pu Erh, trop fort, amer, puis un thé nature c’est beurk non?! Eh bien, absolument pas! J’ai adopté ce thé qui va faire partie de mes incontournables. Après un repas trop copieux, hop une tasse de Pu Erh! 

Si vous souhaitez confronter mon avis avec celui du blog Savourer le thé, c’est par ici

Tendre nougat de chez Comptoir Français du Thé

Il faut savoir que j’adore le nougat, je pourrais en manger tout le temps. Alors lorsqu’Alain m’a envoyé un petit sachet contenant Tendre nougat de chez Comptoir français du thé, je n’ai pas pu m’empêcher de vite le goûter.

ori-the-tendre-nougat-626

Dans le sachet les feuilles de thé étaient collées entre elles en raison du miel qui entre probablement dans la conception de ce thé blend. Après infusion, je retrouve encore cette odeur de miel. Ça me semble très sucré. Au goût, c’est assez étrange. On a en première note le miel, rond et sucré qui laisse place à une saveur plus subtile d’amande. Honnêtement, je n’y retrouve pas le goût du nougat à proprement parler car il y a trop de miel. Mais, c’est un thé tendrement sucré que je prendrai plaisir à déguster dans l’après-midi. 

Montagne de Jade de chez Mariage Frères

Aujourd’hui, je commence la matinée en découvrant Montagne de Jade de chez Mariage Frères. Un thé vert à la mangue et à l’ananas mêlées de rose et de souci. Après une infusion à 75°C pendant 3 minutes, j’obtiens une jolie liqueur dorée dans la tasse. Bizarrement, la maison Mariage Frères propose une infusion à 95°C ce que je retrouve souvent, en ce moment, pour les thés verts. Si l’on pouvait éclairer cette drôle de température?!

T956

Il est temps de goûter, ce breuvage voire cet élixir que je trouve tellement beau. Au goût, je ne sens ni la mangue, ni l’ananas mais la rose qui prend toute la place! C’est un thé très doux, absolument pas sucré. Le thé vert est peu présent. Bref, je suis déçue! C’est un thé qui se laisse boire mais il ne contient pas, selon moi, les arômes promis. La rose est beaucoup trop présente ce qui me gêne. Je n’ai pas encore trouvé chez Mariage Frères un thé auquel je pourrais être accro, pourtant c’est l’une des plus grande maison de thé! Je conseille tout de même ce thé que je prend plaisir à boire à ceux qui souhaitent un thé vert léger à déguster en toute occasion.

Vous souhaitez un avis totalement différent du mien? C’est par ici! 

Je continue mon voyage théiné avec grand plaisir. Mes goûts se développent peu à peu. J’apprécie la dégustation d’un thé vert peu aromatisé ce qui n’était pas le cas il y a quelques mois. Je m’étonne moi-même!